Pourquoi voter ? Bah… pour de nombreuses bonnes raisons !

Vous vous demandez pourquoi voter à l’élection à la carte de presse ? Eh bien, voici quelques bonnes raison de le faire !

Voter, c’est dire votre attachement à la profession, ne pas donner le signe que son sort vous désintéresse.

• Voter, c’est reconnaître que tout ne va pas bien (notamment la CCIJP n’est pas parfaite), mais se donner les moyens que ça change (si on ne vote pas, ça ne risque pas de changer).

• Voter, c’est être cohérent avec nos fréquents messages dans les médias où nous analysons les raisons de l’abstention. Ce n’est pas parce que cette élection ne concerne que la profession qu’elle n’est pas importante. Elle l’est comme toute élection.

• Voter, c’est se rendre compte du « privilège » de faire partie de ceux qui ont la carte. Tant de pigistes n’arrivent pas à l’avoir, car ils gagnent trop peu ou sont payés en factures. Quand on l’a, on s’en sert ! Surtout, on s’en sert pour porter la voix de tous ceux qui ne l’ont pas. Donc une voix, c’est en effet 2 voix, 3 voix !

• Voter, c’est donner de la légitimité aux futurs élus, c’est donc renforcer le poids de cette instance paritaire, et nous sommes très attachés au paritarisme, garant d’un dialogue qui est une valeur forte à la CFDT, mais aussi garant d’une conception partagée patrons/salariés de ce qu’est un journaliste professionnel.

• Voter dès le 1er tour, pour que le quorum soit atteint (la moitié des inscrits) et que l’on n’ait pas à revoter…

• Voter en nombre, c’est donner de la force et du soutien à vos représentants présents dans les instances paritaires et de négociation.

• Voter en nombre, c’est mettre en avant la puissance du collectif face aux employeurs